Comment choisir le volume des prothèses mammaires?

Comment choisir le volume des prothèses mammaires?

LE VOLUME DES PROTHESES MAMMAIRES IMPLANTÉES EN FRANCE

En France, 87% des praticiens implantent des prothèses mammaires dont le volume est compris entre 200 et 300 cc (volume à ajouter au volume pré-existant). Le volume des prothèses mammaires implantées augmente progressivement.



COMMENT CHOISIR LE VOLUME DES PROTHÈSES?

Le choix du volume des prothèses mammaires est un vaste sujet reposant sur des critères objectifs déterminé par le chirurgien appuyé par une idée de résultat de que souhaite la patiente.

Les critères objectifs déterminés par le chirurgien sont les suivants: 


  • base mammaire existante et base mammaire idéale
  • écart intercalaire idéal, débord externe idéal
  • hauteur de la prothèses souhaitée pour assurer un remplissage optimal du décolleté
  • projection optimale de la prothèse pour redraper un sein vide par exemple
  • type de sein et sa forme. L’étui cutané des seins juvéniles (seins en forme de citron ou « cone shaped ») est très souvent peu élastique (faible réserve cutanée) et tolère difficilement la mise en place de gros volume.
  • Implantation du sein sur le thorax ou position du sillon sous mammaire sur le thorax. Plus le sein est implanté haut et plus le volume nécessaire, en chirurgie d’augmentation mammaire, pour obtenir un sein au volume satisfaisant est faible.
  • morphologie thoracique. Certaines morphologies thoraciques absorbent visuellement le volume mammaire et nécessitent parfois un volume supérieur de la prothèse mammaire (cyphose, thorax plat à concave, pectus excavatum). Une asymétrie thoracique mineure doit être compensée par des prothèses différentes ou bien par un lipofilling mammaire associé. 
  • Scoliose. Une scoliose est généralement responsable d'une asymétrie mammaire et thoracique. 
Le chirurgien esthétique évalue aussi le désir de la patiente en se basant sur des photographies de cas similaires opérés, sur une simulation en 3 dimensions de l'augmentation mammaire, sur des essayages de prothèses en consultation et enfin éventuellement sur photographies de mannequins de magazine. 



Les risques du choix d'un volume de prothèses trop petit

Un volume est déterminé sommairement par une base (diamètre) et une projection des prothèses.

Le choix d'un volume de prothèses trop petit peut être responsable de certaines imperfections qui sont une vallée intermammaire large (seins écartés), un manque de galbe dans le décolleté ou dans le pôle inférieur et externe du sein. 



Les risques du choix d'un volume important de prothèses

En cas de demande de la patiente en inadéquation avec sa morphologie pour une augmentation de trop gros volume, le Docteur Victor Médard de Chardon est amené à refuser l’intervention. 

Un volume excessif de la prothèse mammaire augmente le risque d’imperfections et entraîne un résultat peu naturel. Cette distorsion est liée à trois facteurs :

  • Un excès par rapport aux mensurations de la patiente et du thorax
  • Un diamètre trop grand
  • Un bombement du segment II
Hormis une distorsion au résultat peu naturel, une prothèse de trop gros volume peut entrainer certaines complications: 
  • lamination tissulaire de la glande responsable d'une apparition de vagues et de plis palpables
  • ptose précoce des seins avec déroulement excessif du pôle inférieur du sein, tout particulièrement lorsque la prothèse est devant le muscle. 
  • synmastie. Une synmastie est une communication des loges des implants créant un décollement des tissus présternaux, particulièrement inesthétique. 
  • désunion de la cicatrice et exposition précoce de prothèses 


REFERENCES

Thèse du Docteur Victor Médard de Chardon sur l’augmentation mammaire par prothèses mammaires, Nice - Faculté de Médecine.

Plus d’informations sur le Docteur Victor Médard de Chardon, chirurgien esthétique à Cannes


Articles relatifs :

Tags :

© Docteur Médard de Chardon - Chirurgie esthétique et reconstructrice 145 rue d'Antibes, Cannes, France - Téléphone : +33 (0)4 93 68 86 68