Cryolipolyse-Coolsculpting™

Photos Cryolipolyse-Coolsculpting

Cryolipolyse-Coolsculpting™ – Cannes & Nice | Dr. Victor Médard de Chardon 

CoolSculpting™ est un dispositif médical de cryolipolyse développé par la société américaine Zeltiq. Il s’agit de la seule technique qui dispose de l’agrément FDA depuis 2010 et du marquage CE pour un traitement efficace et en toute sécurité. Le Coolsculpting™ n’est pas un moyen de maigrir mais il permet d’éliminer de manière non invasive les graisses localisées sans chirurgie en ciblant sélectivement les cellules graisseuses par un processus de refroidissement de la graisse, tout en épargnant les autres tissus.
Grâce à cette technologie non-invasive, il n'y a pas d'aiguilles, pas d’anesthésie et aucune éviction sociale. Les patients reprennent généralement des activités normales le même jour que la procédure, ce qui en fait un bon choix pour les patients souhaitant une alternative non-chirurgicale à la liposuccion. La cryolipolyse par Coolsculpting™ s’effectue au cabinet du Dr. Victor Médard de Chardon.
Cette technologie de cryolipolyse est uniquement disponible chez les médecins spécialisés en chirurgie et en médecine esthétique.

COMMENT FONCTIONNE LE COOLSCULPTING ?

  1. Un applicateur de refroidissement est appliqué sur la zone à traiter. La dépression créée sous l’applicateur permet
  2. Une dépression contrôlée permet d’aspirer les tissus entre les panneaux de refroidissement.
  3. L’applicateur délivre alors un refroidissement à -10° à la surface de la peau.
  4. Les cellules graisseuses se mettent alors en apoptose passé une certaine durée à un refroidissement suffisant. La graisse est alors éliminée naturellement par des processus métaboliques semblables à deux de la graisse de la nourriture ingérée.

LE PROCESSUS DE CRYOLIPOLYSE

Les principes scientifiques de la cryolipolyse ont été découverts par les dermatologues Dieter Manstein, MD, PhD et R. Rox Anderson, MD, du Centre pour Wellman Photomedicine au Massachusetts General Hospital à Boston, une filiale de l'enseignement de la Harvard Medical School.
Les médecins et leur équipe ont mené des recherches qui ont démontré que dans des conditions soigneusement contrôlées, les cellules graisseuses sous-cutanées sont naturellement plus vulnérables aux effets du froid que les autres tissus environnants. Leur travail initial, publié dans Lasers in Surgery and Medecine en Novembre 2008, a montré que:

  • L'exposition contrôlée au froid provoque l'apoptose des cellules graisseuses, c’est à dire la mort naturelle cellulaire programmée, ce qui conduit à la libération de cytokines et d'autres médiateurs inflammatoires.
  • Les cellules inflammatoires digèrent progressivement les cellules graisseuses affectées par l’apoptose induite par le froid dans les mois suivant l'intervention, ce qui réduit l'épaisseur de la couche de graisse. Cette digestion fait appel au processus de phagocytose.
  • Les lipides des cellules graisseuses sont alors lentement libérés et éliminés par le système lymphatique.
  • Sur la base de leurs résultats de recherche, les chercheurs ont conclu « le refroidissement tissulaire locale contrôlé et prolongé peut induire une réduction sélective de cellules de graisse et la perte significative de graisse sous-cutanée, sans endommager la peau sus-jacente." Cette découverte, appelée "cryolipolyse® sélective», a conduit alors au développement de la technologie brevetée du CoolSculpting™.

LE COOLSCULPTING EN PRATIQUE

  1. Lors de la première consultation, le Dr Victor Médard de Chardon détermine s’il s’agit d’une bonne indication de cryolipolyse ou bien d’une indication de lipoaspiration, les contre indications au Coolsculpting™ sont recherchées (cryoglobulinémie et peau de qualité insuffisante). Les zones à traiter sont alors déterminées.
  2. La séance de cryolipolyse par Coolsculpting™ est alors programmée à une date ultérieure où le chirurgien esthétique dessine les zones à traiter et détermine les applicateurs à utiliser.
  3. Une séance dure au moins une heure.
  4. Le traitement post-opératoire consiste en un simple massage associé à une application de crème hydratante. Aucune anticoagulation ni aucun port de lipopanty n’est nécessaire après une cryolipolyse par Coolsculpting™.
  5. Un érythème de la peau, des ecchymoses et un engourdissement temporaire du site traité sont généralement observés après cryolipolyse, et dure environ 1 semaine.
  6. La diminution de l’épaisseur de graisse se produit progressivement au cours des trois mois suivant la cryolipolyse.

QUELLES SONT LES ZONES QUI PEUVENT ÊTRE TRAITÉES PAR COOLSCULPTING ?

ZONES QUI PEUVENT ÊTRE TRAITÉES PAR COOLSCULPTING

La cryolipolyse s’applique sensiblement aux mêmes zones que pour la lipoaspiration :

  • Ventre
  • Poignées d’amour
  • Adipomastie chez les hommes
  • Bourrelets graisseux du dos
  • Faces internes de cuisses
  • Faces externes de cuisses : culotte de cheval
  • Faces internes de genoux
  • Double menton

QUELS SONT LES RISQUES ?

L’insuffisance de résultat

Le risque principal est l’insuffisance de résultat qui nécessite alors une 2e séance de cryolipolyse pour accroitre le résultat.

L’absence totale de résultat

Il faut savoir que 2% des patients sont non répondeurs. Après une séance, si aucune efficacité n’est notée, il est probable que le patient fasse partie de ces 2% de non répondeurs et une lipoaspiration est alors la juste option.

L’hyperplasie adipeuse paradoxale

De manière exceptionnelle (0,01% à 0,05%), une hyperplasie adipeuse paradoxale peut se produire, c’est à dire un épaississement du tissu graisseux traité. Dans ce cas, une lipoaspiration est alors la solution.

Autres

Aucun risque de gelure n’existe avec Coolsculpting™ car il existe un système de détection des gelures qui arrête aussitôt la machine. Aucune altération du bilan lipidique ou hépatique n’a été rapporté non plus après cryolipolyse par Coolsculpting™.

cryolipolyse coolsculpting cannes antibes frejus alpes maritimes

En pratique

Les séances de cryolipolyse s’effectuent au cabinet du chirurgien esthétique rue d’antibes à Cannes

  • Prendre des vêtements confortables
  • Prendre de quoi se distraire (livre, musique)
  • Pas d’anesthésie
  • Durée : 1 heure minimum
  • Pas d’éviction sociale
  • Reprise des activités physiques dès le lendemain
  • Pas de gaine à porter
  • Résultat à 3 mois

Posez votre question au chirurgien

© Docteur Médard de Chardon - Chirurgie esthétique et reconstructrice 145 rue d'Antibes, Cannes, France - Téléphone : +33 (0)4 93 68 86 68