Chirurgie Esthétique - Cannes & Nice - Dr. Victor MEDARD de CHARDON fr Sun, 19 Feb 2017 12:44:04 +0100 http://www.docteurmedarddechardon.com/ Flux RSS des actualités Cryolipolyse du ventre, des poignées d'amour et des cuisses http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/cryolipolyse-ventre-cuisses-poignees-amour/ Mon, 17 Oct 2016 00:00:00 +0200 Augmentation mammaire par prothèses rondes http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/augmenter-poitrine-naturelle-protheses/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Augmentation mammaire par implants ronds http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/poitrine-bonnet-C-protheses-mammaires/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Lipofilling pour asymétrie mammaire http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/lipofilling-sein-asymetrie/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Prothèses mammaires et mastopexie péri-aréolaire. Injection de graisse complémentaire http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/mastopexie-protheses-autour-areole-cannes/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Abdominoplastie pour ventre rond http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/abdominoplastie-ventre-rond-antibes/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Septoplastie http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/septoplastie-cloison-nez-devie-nice/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Rhinoplastie pour pointe bulbeuse et carrée http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/rhinoplastie-pointe/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Otoplastie pour oreilles décollées chez un homme http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/otoplastie-homme-oreilles-decollees-cannes/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Otoplastie http://www.docteurmedarddechardon.com/photo/chirurgie-esthetique-oreilles-decollees/ Sat, 08 Oct 2016 00:00:00 +0200 Comment choisir le volume des prothèses mammaires? http://www.docteurmedarddechardon.com/le-volume-des-protheses-mammaires-augmentation-mammaire/ Sun, 03 Jan 2016 09:00:00 +0100 LE VOLUME DES PROTHESES MAMMAIRES IMPLANTÉES EN FRANCE

En France, 87% des praticiens implantent des prothèses mammaires dont le volume est compris entre 200 et 300 cc (volume à ajouter au volume pré-existant). Le volume des prothèses mammaires implantées augmente progressivement.



COMMENT CHOISIR LE VOLUME DES PROTHÈSES?

Le choix du volume des prothèses mammaires est un vaste sujet reposant sur des critères objectifs déterminé par le chirurgien appuyé par une idée de résultat de que souhaite la patiente.

Les critères objectifs déterminés par le chirurgien sont les suivants: 


  • base mammaire existante et base mammaire idéale
  • écart intercalaire idéal, débord externe idéal
  • hauteur de la prothèses souhaitée pour assurer un remplissage optimal du décolleté
  • projection optimale de la prothèse pour redraper un sein vide par exemple
  • type de sein et sa forme. L’étui cutané des seins juvéniles (seins en forme de citron ou « cone shaped ») est très souvent peu élastique (faible réserve cutanée) et tolère difficilement la mise en place de gros volume.
  • Implantation du sein sur le thorax ou position du sillon sous mammaire sur le thorax. Plus le sein est implanté haut et plus le volume nécessaire, en chirurgie d’augmentation mammaire, pour obtenir un sein au volume satisfaisant est faible.
  • morphologie thoracique. Certaines morphologies thoraciques absorbent visuellement le volume mammaire et nécessitent parfois un volume supérieur de la prothèse mammaire (cyphose, thorax plat à concave, pectus excavatum). Une asymétrie thoracique mineure doit être compensée par des prothèses différentes ou bien par un lipofilling mammaire associé. 
  • Scoliose. Une scoliose est généralement responsable d'une asymétrie mammaire et thoracique. 
Le chirurgien esthétique évalue aussi le désir de la patiente en se basant sur des photographies de cas similaires opérés, sur une simulation en 3 dimensions de l'augmentation mammaire, sur des essayages de prothèses en consultation et enfin éventuellement sur photographies de mannequins de magazine. 



Les risques du choix d'un volume de prothèses trop petit

Un volume est déterminé sommairement par une base (diamètre) et une projection des prothèses.

Le choix d'un volume de prothèses trop petit peut être responsable de certaines imperfections qui sont une vallée intermammaire large (seins écartés), un manque de galbe dans le décolleté ou dans le pôle inférieur et externe du sein. 



Les risques du choix d'un volume important de prothèses

En cas de demande de la patiente en inadéquation avec sa morphologie pour une augmentation de trop gros volume, le Docteur Victor Médard de Chardon est amené à refuser l’intervention. 

Un volume excessif de la prothèse mammaire augmente le risque d’imperfections et entraîne un résultat peu naturel. Cette distorsion est liée à trois facteurs :

  • Un excès par rapport aux mensurations de la patiente et du thorax
  • Un diamètre trop grand
  • Un bombement du segment II
Hormis une distorsion au résultat peu naturel, une prothèse de trop gros volume peut entrainer certaines complications: 
  • lamination tissulaire de la glande responsable d'une apparition de vagues et de plis palpables
  • ptose précoce des seins avec déroulement excessif du pôle inférieur du sein, tout particulièrement lorsque la prothèse est devant le muscle. 
  • synmastie. Une synmastie est une communication des loges des implants créant un décollement des tissus présternaux, particulièrement inesthétique. 
  • désunion de la cicatrice et exposition précoce de prothèses 


REFERENCES

Thèse du Docteur Victor Médard de Chardon sur l’augmentation mammaire par prothèses mammaires, Nice - Faculté de Médecine.

Plus d’informations sur le Docteur Victor Médard de Chardon, chirurgien esthétique à Cannes

]]>
Les prothèses mammaires rondes http://www.docteurmedarddechardon.com/protheses-mammaires-rondes/ Sat, 02 Jan 2016 09:00:00 +0100 Prothèses mammaires rondes - Cannes & Nice | Dr. Victor Médard de Chardon


Pour une petite augmentation mammaire, sur un sein de forme agréable et au volume satisfaisant, l’augmentation mammaire par prothèses mammaires rondes ou anatomiques donne les mêmes résultats sans les inconvénients des prothèses mammaires anatomiques (1, 2).

Indications des prothèses mammaires rondes

Une patiente ayant déjà un volume mammaire satisfaisant est une bonne indication pour une prothèse mammaire ronde car le bombement (relatif) du segment II est masqué par le volume mammaire préexistant et par l’écrasement du pôle supérieur de la prothèse mammaire ronde par le muscle grand pectoral (3).

Pour les seins dont la plaque aréolo-mamelonnaire (PAM) est en bonne position sur le thorax et sur le sein (rapport SII/SIII harmonieux et segment III de longueur normale), l’augmentation par prothèses mammaires rondes et anatomiques semble donner des résultats satisfaisants et similaires.

Les meilleures indications d’augmentation par prothèses mammaires rondes sont pour nous les seins de forme ronde avec une PAM implantée au centre du sein (18,5% des seins de notre série) et les seins au rapport SII/SIII inversé constitutionnellement (PAM en position haute sur le sein, 2% de notre série). Pour ces derniers, l’augmentation mammaire par prothèses mammaires rondes semble améliorer l’aspect de ptose mammaire préopératoire par le remplissage du segment du SII et le raccourcissement du segment I. Il n’est le plus souvent pas nécessaire d’abaisser le sillon sous mammaire, et la prothèse mammaire ronde s’adapte au mieux au sein préexistant.

Références

Ces informations sont issues des travaux du Docteur Victor Médard de Chardon : Thèse sur l’augmentation mammaire par prothèses mammaire – Nice, Université de Nice Sophia Antipolis, Faculté de Médecine.

1. Bronz, G. A comparaison of naturally shaped and round implants. Aesthetic Surgery Journal 22: 238-246, 2002.
2. Gingrass, M. K. Breast Augmentation: Choosing the Optimal Incision, Implant, and Pocket Plane. Plast Reconstr Surg 105: 2217-2218, 2000.
3. Hammond, D. C. Breast augmentation using anatomic implants. Operative techniques in plastic and reconstructive surgery 7: 125-130, 2000.

]]>
Les prothèses mammaires anatomiques http://www.docteurmedarddechardon.com/protheses-mammaires-anatomiques/ Fri, 01 Jan 2016 09:00:00 +0100 En toute logique, la première prothèse mammaire, conçue par Cronin en 1963, était de forme anatomique (goutte d’eau plus haute que large) (1). Plus d’informations sur l’histoire des prothèses mammaires.

Les formes des prothèses mammaires anatomiques

L’augmentation mammaire dispose aujourd’hui de nombreuses formes de prothèses mammaires anatomiques. La forme classique, largement diffusée par les laboratoires, a un axe vertical plus grand que son axe horizontal (plus hautes que larges). D’autres prothèses mammaires anatomiques ont une hauteur moindre avec une largeur plus importante pour diminuer le remplissage du pôle supérieur (plus larges que hautes) (2).

Toutes les prothèses mammaires anatomiques ont en commun un segment II en pente douce ainsi qu’un point de projection maximal plus bas, ce qui est le cas physiologiquement de la plupart des seins (71,5% de notre série).

Avantages et inconvénients des prothèses mammaires anatomiques

Avantages

Les différentes formes de prothèses mammaires anatomiques (rapport hauteur sur largeur) permettent de s’adapter davantage aux différents seins afin d’améliorer la couverture tissulaire des implants mammaires et de remplir en pente douce un segment II vidé d’un sein hypotrophique. Les prothèses mammaires anatomiques autorisent aussi dans une certaine mesure des modifications de forme du sein pré-existant. Un autre avantage commun aux prothèses mammaires anatomiques est que le sillon est moins abaissé que pour une prothèse mammaire ronde. Un abaissement du sillon risquerait de créer un double contour mammaire de type II (double sillon sous mammaire), une asymétrie de hauteur des sillons et une ptose progressive des prothèses mammaires (3).

Inconvénient

Leur inconvénient principal est le risque de rotation de prothèse mammaire anatomique.

Indications des implants mammaires anatomiques

Dès lors que le sein est esthétiquement plaisant, le résultat sera satisfaisant avec n’importe quel forme d’implant. Les prothèses mammaires anatomiques trouvent leur meilleures indications lorsque l’on souhaite changer la forme du sein (4).

Indépendamment des différentes formes d’implants anatomiques, les bonnes indications de prothèses mammaires anatomiques sont pour le Docteur Victor Médard de Chardon :

  • Les patientes ne souhaitant pas un bombement du segment II alors qu’il existe des caractéristiques morphologiques à risque.
  • Les seins très petits chez des patientes minces à maigres ou bien dès lors que la patiente souhaite une grosse augmentation mammaire tout en espérant conserver un aspect le plus naturel possible. Cette situation s’apparente aux cas de reconstructions mammaires, la forme du sein augmenté dépend essentiellement de la forme de l’implant mammaire choisi. Inversement, l’utilisation de prothèses mammaires anatomiques pour une petite augmentation mammaire ne présente pas d’intérêt.
  • Les seins ptosés (40% de notre série). L’hypotrophie-ptose s’accompagne d’un segment II vidé associé à une PAM en position basse. Ainsi, les prothèses mammaires anatomiques font correspondre davantage leur point de projection maximal au mamelon et autorisent un remplissage en pente douce du segment II.
  • Les PAM en positions basses sur les seins en raison d’un segment III court (13,25% de notre série). La mise en place de prothèses mammaires rondes présente certains risques :
    • Si le sillon sous mammaire est insuffisamment abaissé, la légère malposition haute crée une impression de ptose mammaire (fausse ptose).
    • Les risques d’un abaissement du sillon sous mammaire sont énoncés dans cet article.
    • Plus d’informations sur l’anatomie du sillon sous mammaire.

La meilleure indication des prothèses mammaires anatomiques plus hautes que larges sont les patientes au thorax long (12% pour notre série) et aux seins implantés bas (10,5% de notre série).

Les bonnes indications des prothèses mammaires plus larges que hautes sont :

  • Afin d’éviter un remplissage du segment II
  • Les vallées intermammaires larges (38%). Elles permettent de réduire l’écart intermammaire sans utiliser un volume excessif
  • Les patientes au thorax large (18%)
  • Les seins implantés hauts (8%).
  • Afin de diminuer la fréquence des vagues au pôle supérieur (car bien masqué par la glande)

Inversement, les mauvaises indications des prothèses mammaires anatomiques plus larges que hauts sont :

  • Un thorax long ou des seins implantés bas ou des seins ptosés car l’allongement relatif du segment I est inesthétique.
  • Les patientes souhaitant un bombement du segment II.

Les anomalies de la paroi thoracique ne nous paraissent pas être une mauvaise indication pour des prothèses mammaires anatomiques bien qu’il existe un risque théorique de rotation. Nous reverrons qu’une loge bien adaptée peut assurer la stabilité des prothèses mammaires anatomiques par un effet came.

Points techniques

  • Lorsqu’on utilise des prothèses mammaires anatomiques, le volume des prothèses devient secondaire et le chirurgien esthétique doit raisonner en termes de dimensions plus que de volumes (5).
  • Il est possible de jouer jusqu’à 20°-30° sur la rotation médiale ou latérale des prothèses mammaires anatomiques pour corriger des déformations mammaires ou thoraciques et remplir davantage la partie médiale ou latérale du pole supérieur du sein (6, 7).
  • Pour les prothèses mammaires anatomiques plus hautes que larges :
    • La dissection latérale et médiale est limitée pour assurer la stabilité de l’implant mammaire par effet came
    • La dissection en haut est volontairement large pour un meilleur redrapage des parties molles, sans majorer le risque de malposition. Nous libérons ainsi les loges rétropectorales jusqu’à visiblité du pédicule thoraco-acromial et les loges rétroglandulaires jusqu’à 3 cm de la clavicule (8).
  • Pour les prothèses mammaires anatomiques plus larges que hautes, la loge est adaptée à la taille de l’implant mammaire.

Références

Informations issues de la Thèse du Docteur Victor Médard de Chardon sur l’augmentation mammaire par prothèses mammaires – Nice, Faculté de Médecine.

1. Cronin, T. D., Gerow, F. J. Augmentation mammaplasty : a new « naturel feel » prosthesis. In Transactions of the 3rd international congress of plastic and reconstructive surgery, Amsterdam, 1963.
2. Spear, S. L. Breast augmentation with reduced-height anatomic implants: the pros and cons. Clin Plast Surg 28: 561-565, 2001.
3. Hidalgo, D. A. Breast augmentation: choosing the optimal incision, implant, and pocket plane. Plast Reconstr Surg 105: 2202-2216; discussion 2217-2208, 2000.
4. Gingrass, M. K. Breast Augmentation: Choosing the Optimal Incision, Implant, and Pocket Plane. Plast Reconstr Surg 105: 2217-2218, 2000.
5. Heden, P., Jernbeck, J., Hober, M. Breast augmentation with anatomical cohesive gel implants: the world’s largest current experience. Clin Plast Surg 28: 531-552, 2001.
6. Tebbetts, J. B. Breast augmentation with full-height anatomic saline implants: the pros and cons. Clin Plast Surg 28: 567-577, 2001.
7. Hammond, D. C. Breast augmentation using anatomic implants. Operative techniques in plastic and reconstructive surgery 7: 125-130, 2000.
8. Tebbetts, J. use of anatomic breast implants : ten essentials. Aesthetic Surgery Journal 18: 377-384, 1998.

]]>
La rhinoplastie sans mèche http://www.docteurmedarddechardon.com/technique-rhinoplastie-sans-meche/ Tue, 08 Sep 2015 09:00:00 +0200 Rhinoplastie sans mèche - Cannes & Nice | Dr Victor Médard de Chardon


La mise en place de mèches après une rhinoplastie est dans la majorité des cas non nécessaire avec les techniques modernes de rhinoplastie. 

En quoi consiste la technique de "rhinoplastie sans mèche"?

Afin d’éviter de placer des mèches lors d'une chirurgie esthétique du nez ou d'une chirurgie réparatrice du nez plusieurs points techniques sont primordiaux: 
  • effectuer une dissection douce et des gestes précis
  • suturer les tissus internes pour fermer les espaces de décollement. Cette technique de suture interne s’effectue de l’intérieur avec des fils résorbables et non visibles de l’extérieur.
Ces points techniques rendent dans la majorité des cas, inutiles le placement de mèches à la fin d’une rhinoplastie (95% des cas). 

Quel était le rôle des mèches?

Les mèches étaient placées en fin d’intervention dans les cavités du nez pour plusieurs raisons parfois combinées. Elles pouvaient servir à : 
  • stabiliser des volets osseux après ostéotomies latérales
  • replacer les muqueuses septales après septoplastie
  • contrôler un saignement du nez

Pourquoi avoir développé la technique de « rhinoplastie sans mèche »?

La plainte la plus fréquente après rhinoplastie étaient, non pas la douleur, mais bel et bien l’obstruction nasale par les mèches, gênant la respiration et l’alimentation. 
Par ailleurs, la crainte la plus fréquente des patientes devant se faire opérer du nez est aussi la peur de souffrir lors de l’ablation des mèches. En effet, la douleur lors de l’ablation des mèches étaient parfois présente en fonction du type de mèche utilisé. Désormais, même si une mèche est exceptionnellement placée dans le nez, celle-ci étant une mèche grasse non adhérente, son ablation est désormais non douloureuse, simplement désagréable. 

Quels sont les avantages et les inconvénients de la technique de "rhinoplastie sans mèche »? 

Il n’existe que des avantages puisqu’ils simplifient considérablement les suites d’une rhinoplastie procurant un vécu agréable au patient. 
L’adaptation de la technique ainsi que la délicatesse dans la dissection des tissus permet par ailleurs et indirectement de limiter les oedèmes et les ecchymoses (bleus). 
]]>
Bec de corbin après rhinoplastie : causes et traitement http://www.docteurmedarddechardon.com/bec-de-corbin-rhinoplastie-cannes/ Thu, 16 Jul 2015 09:00:00 +0200 Qu’est ce qu’un bec de corbin après une rhinoplastie et quels en sont les traitements ? Le Docteur Victor Médard de Chardon présente dans cet article une explication approfondie sur les causes anatomiques et les traitements de cette imperfection de résultat d’une rhinoplastie


Qu’est ce qu’un bec de corbin?

Une déformation en bec de corbin est un excès de volume au dessus de la pointe du nez (supratip ou suprapointe) sur une vue de profil. Le nez présente alors une sorte de bosse résiduelle à ce niveau responsable d’un aspect de bec de perroquet. Le plus souvent un bec de corbin est une imperfection d’une rhinoplastie mais parfois un bec de corbin peut être primitif. Le bec de corbin peut être présent en permanence ou bien apparaître seulement lors du sourire. 


Causes d’un bec de corbin

L'excès de cartilage septal résiduel

Il s'agit de la cause la plus fréquente. Un excès de cartilage septal est laissé lors de la rhinoplastie au niveau du bord antérieur du septum en regard de la suprapointe. 

Le traitement consiste lors de la rhinoplastie secondaire à réduire le septum cartilagineux pour le rendre rectiligne.


De volumineux cartilages résiduels de pointe du nez

La correction consiste alors en une réduction de ces cartilages dont le volume est excessif.

Une pointe tombante

Lorsque le support de pointe est insuffisant en raison d’une faiblesse constitutionnelle des cartilages qui supportent la pointe (crus mésiales notamment), une pointe peut s’abaisser en post opératoire d’une rhinoplastie si aucun renfort n’a été réalisé pendant l’intervention. La pointe s’abaissant, le bord antérieur du septum faire alors sailli sous la peau créant un excès de volume au dessus de la pointe responsable d’un bec de corbin.

La rhinoplastie secondaire (R2) consiste à relever la pointe du nez en créant un support. Ce support utilise une baguette de cartilage appelé « strut columellaire » qui est placé entre les crus mésiales. Il est parfois nécessaire de compléter la correction par l’adjonction d’un greffon de pointe ou bien plus simplement en reprojetant le nez par suture de remodelage de pointe. 


Une peau épaisse en excès

Un bec de corbin peut être d’origine uniquement cutané. Cette imperfection apparait alors le plus souvent lorsque la peau épaisse et ne se rétracte pas convenablement lors d’une rhinoplastie de réduction. 
Le traitement consiste à un stade précoce en des injections de corticoïdes. A un stade plus avancé, une rhinoplastie secondaire est nécessaire et peut conduire le chirurgien en un dégraissage de la suprapointe pour affiner la peau du nez et/ou en une reprojection de la pointe du nez par suture de remodelage de pointe ou bien par greffon de pointe de nez. 

Excès relatif de la suprapointe par excès de la résection de la bosse en amont

Le traitement consiste alors en un comblement de la zone qui a été trop creusée. Le comblement peut s’effectuer sans chirurgie par rhinoplastie médicale (injection d’acide hyaluronique) ou par un comblement définitif à l’aide de cartilages remodelés (par exemple : Diced Cartilage Fascia = DCF)


]]>
Faut-il arrêter la pilule avant une chirurgie esthétique? http://www.docteurmedarddechardon.com/faut-il-arreter-la-pilule-avant-une-chirurgie-esthetique/ Sun, 28 Jun 2015 09:00:00 +0200

Doit-on arrêter la pilule avant une chirurgie esthétique ou réparatrice?

Oui : la pilule contraceptive peut majorer le risque de thrombophlébite pour certaines interventions ou en présence de certains facteurs de risque associé thromboembolique. Votre chirurgien esthétique vous conseillera quant à l'indication de l'arrêt de la pilule et sa durée. 

Quelles sont les interventions les plus concernées par l'arrêt de la pilule?  

Il est conseillé d'une manière générale de l’arrêter notamment en cas de chirurgie des séquelles d'amaigrissement, abdominoplastie, lipoaspiration, bodylift, réduction mammaire, lifting des cuisses et lifting des bras. 

Quand doit-on arrêter la pilule?

L'arrêt de la pilule est idéalement effectué un mois avant l'intervention. La reprise s'effectue idéalement un mois après l'opération de chirurgie esthétique. 
]]>
Différences entre botox et acide hyaluronique? http://www.docteurmedarddechardon.com/differences-botox-acide-hyaluronique/ Sun, 28 Jun 2015 09:00:00 +0200 Pour lutter contre les premiers signes de vieillissement, plusieurs solutions sont disponibles, dont les injections de botox et les injections d’acides hyaluroniques. Les points communs de ces deux injectables sont la lutte contre les rides et leur origine naturelle. 
Mais quelles sont les différences entre ces deux injectables? 

LE BOTOX

Le botox est une neurotoxine agissant sur la jonction neuromusculaire en bloquant la libération d’acétylcholine. C’est un médicament utilisé notamment chez l’enfant pour traiter le strabisme. 
Le botox est utilisé en médecine esthétique comme un « décontractant » musculaire qui agit sur les rides dynamiques en mettant au repos les muscles responsables de ces rides. Le botox ne crée jamais de volume et les résultats sont discrets et naturels lorsqu’il est manié par un spécialiste. 
Les rides concernées par l'action du botox sont les rides de la patte d'oie, les rides du lion et les rides du front. Le botox permet par ailleurs de rehausser les sourcils et d'éclairer le regard. Le botox peut être aussi utilisé dans le tiers inférieur du visage et sur le cou. 
Le résultat apparait au bout de quelques jours et dure deux à six mois. 

L’ACIDE HYALURONIQUE

C’est une molécule de sucre complexe et un composant naturel de la peau utilisé.
Il agit ainsi sur les rides en les comblant. L’acide hyaluronique, en fonction de son degré de réticulation peut aussi agir sur l’hydratation et la qualité de la peau (skin booster), ainsi que sur la restauration des volumes notamment des lèvres et des pommettes. 
Le résultat est immédiat et dure en moyenne un an, parfois moins si le produit est très fluide comme pour l’hydratation de la peau, parfois plus lorsqu’il est destiné à augmenter les volumes. 
Les rides concernées par l'action de l'acide hyaluronique sont par exemples les sillons nasogéniens
]]>
La cicatrisation http://www.docteurmedarddechardon.com/cicatrisation-cicatrice-normale/ Thu, 28 May 2015 09:00:00 +0200 Dr Victor Médard de Chardon | Chirurgie Esthétique - Cannes & Nice 

Que ce soit après suture, cicatrisation spontanée, greffe ou lambeau, la cicatrisation survient, et commence alors la vie de la cicatrice, qui va évoluer pendant un à deux ans environ. Il faut savoir que toute cicatrice est définitive mais que votre chirurgien plasticien met tout en oeuvre pour que la qualité cicatricielle soit optimale. 

 

Toute cicatrice est évolutive. Le jour où les fils sont retirés, la cicatrice est généralement discrète. Puis la cicatrice mature progressivement; il s’agit de la phase de maturation cicatricielle propre à chaque patient mais dont les aspects en communs sont les suivants: la cicatrice va devenir rouge, ferme, parfois en relief, et prurigineuse. Le maximum de cette réaction hyperplasique survient au bout de deux mois environ après la suture (deux à trois mois), et son intensité est très variable, en particulier selon l’âge. La réaction hyperplasique est en effet généralement d'autant plus importante que le sujet est jeune, et elle peut être presque inexistante chez le sujet âgé. Dans tous les cas, cette réaction va disparaître progressivement pour devenir progressivement blanche, souple et indolore. Cette maturation cicatricielle s’effectue classiquement sur douze mois environ, avec un minimum de six mois et un maximum pouvant dépasser deux ans.

 

L'aspect d'une cicatrice comporte ainsi une part d’incertitude bien que le maximum soit fait par votre chirurgien esthétique pour obtenir la cicatrice la plus fine et la plus discrète possible. La cicatrice peut-être uniformément fine et discrète, ou uniformément large et hyperplasique, où alterner les zones discrètes et les zones inesthétiques. Dépourvue d’annexes épidermiques, elle ne contient pas de poils ni de glande sudoripares (glandes de la transpiration). Dépourvue de corpuscules sensitifs dermiques, elle est généralement insensible, bien qu’une amélioration de la sensibilité soit notée dans les deux ans suivant l’opération.

 

Pendant la phase de maturation cicatricielle, il est nécessaire de prendre soin de sa cicatrice: arrêt du tabac, protection solaire pour éviter un bronzage définitif de la cicatrice (hyperpigmentation péricicatricielle), crème réparatrice, massage et parfois crème ou patch de silicone, patch de corticoïdes ou encore laser.

 

Il est strictement impossible de faire disparaître une cicatrice: une cicatrice est définitive et indélébile. Il est cependant possible d’améliorer l’aspect d’une imperfection cicatricielle (large, pigmentée, épaisse, adhérente, invaginée) ou d’une cicatrice pathologique (hypertrophique, chéloïde). Les techniques pouvant être utiles pour améliorer une cicatrice sont adaptées à chaque cas et le protocole de traitement vous sera précisé si besoin par votre chirurgien plasticien: massage, crème siliconée, plaque de silicone, pressothérapie, LPG, injection de corticoïdes, laser, reprise chirurgicale. Il n’est évidemment pas question de juger de la qualité d'une cicatrice, et encore moins de proposer une reprise chirurgicale de son aspect, avant qu'un délai d'un an au moins se soit écoulé depuis la suture cutanée.

 

]]>
Liposuccion par Lipomatic™ http://www.docteurmedarddechardon.com/liposuccion-assistee-vibration-lipomatic/ Fri, 01 May 2015 09:00:00 +0200 Le Lipomatic™ (aussi connu sous le nom de Nutational Infrasonic Liposuction ou Power Assisted Liposuction), est un dispositif fiable de lipoaspiration approuvé par la FDA qui permet en toute sécurité, de retirer les graisses résistantes efficacement et dans de grandes quantité. La lipoaspiration est en effet assistée par la vibration de la canule qui crée une émulsion de la graisse et une aspiration douce pour sculpter le corps des patients. Pour les patientes ne souhaitant pas d'anesthésie et pas de passage au bloc opératoire, il est parfois envisageable de réaliser une cryolipolyse par Coolsculpting™

 

LES PRINCIPES DE LA LIPOSUCCION AU LIPOMATIC™

Le Lipomatic™ fonctionne avec un moteur pneumatique à air comprimé qui donne à la canule des mouvements triples: fluctuation, rotation et vibrations. Ces trois mouvements donnent à la canule une trajectoire hélicoïdale dont les vibrations sont de 600 par minute, ce qui contribue à émulsifier le tissu graisseux. Le principe d'émulsion graisseuse permet l'élimination du tissu graisseux sans nuire à tous les autres tissus tels que les muscles, les vaisseaux sanguins et les nerfs. Cela se traduit par une période de récupération post-opératoire plus courte.

L’assistance vibratoire facilite aussi grandement le parcours de la canule dans la graisse et permet au chirurgien esthétique de travailler doucement et de se concentrer sur la régularité de l’aspiration. La lipoaspiration assistée par vibration (Power Assisted Liposuction ou technique PAL™) permet ainsi d’optimiser les résultats en respectant la peau et en limitant les risques de vagues et de bleus.

Le Lipomatic™ améliore également la précision dans les indications difficiles, car riches en fibrose, comme les bosses de bison, les lipoaspirations secondaires ou la lipoaspiration chez les hommes.

L’infrason à basse fréquence (inférieur à 20Hz) est généré par les battements de la nutation et va agir comme un anesthésiant sur la partie traitée, ce qui rend le traitement plus confortable en post-opératoire.

 

AVANTAGES DE LA LIPOASPIRATION PAR VIBRATIONS

Respect des vaisseaux, des nerfs et des lymphatiques

Pas de risque de brûlure contrairement à la lipoaspiration laser

Lipoaspiration plus régulière et plus douce

Diminution de la durée opératoire

Quantité de graisse aspirée en un temps plus importante

Plus efficace dans des indications difficiles comme les lipoaspirations secondaires et la lipoaspiration chez l’homme

Récupération courte


EST IL POSSIBLE D'ENLEVER LES GRAISSES SANS CHIRURGIE ET SANS ANESTHÉSIE?

En fonction de la quantité de graisse à retirer et sur les peaux de qualité suffisante, une cryolipolyse est souvent une bonne indication. La cryolipolyse par Coolsculpting™ s'effectue sans anesthésie au cabinet du Docteur Victor Médard de Chardon rue d'Antibes à Cannes. Plus d'informations sur : cryolipolyse par Coolsculpting™

]]>
Lymphome anaplasique et prothèses mammaires http://www.docteurmedarddechardon.com/lymphome-anaplasique-grandes-cellules-protheses-mammaires-texturees/ Wed, 18 Mar 2015 09:00:00 +0100 Informations officielles sur le risque de lymphome anaplasique à grandes cellules potentiellement associé aux prothèses mammaires : 

  1. Communiqué de Presse du Directoire des Chirurgiens Plasticiens du 17 Mars 2015 : communiqué-de-presse-lymphome-anaplasique-protheses-mammaires.pdf 
  2. Communiqué de Presse du Laboratoire Allergan du 17 Mars 2015 : Communiqué Allergan 17 03 15 - lymphome-anaplasique-implants-mammaires.pdf
  3. Rapport d'Expert sur le lymphome anaplasique (Inca) : avis-expert-Inca-lymphome-anaplasique-protheses-mammaires.pdf

]]>