Chirurgie mammaire: définitions

Chirurgie mammaire: définitions

AMASTIE

C’est une absence totale de sein (glande et plaque aréolo-mamelonnaire). Notons qu’il ne peut y avoir de glande sans plaque aréolo-mamelonnaire (1). Le traitement d’une amatie fait appel aux même techniques de reconstruction mammaire que celles utilisées après cancer du sein.

APLASIE MAMMAIRE

L’aplasie mammaire est une absence de glande mammaire avec une plaque aréolo-mamelonnaire souvent de petite taille (1). C’est notamment le cas des formes sévères de syndrome de Poland.

HYPOPLASIE MAMMAIRE

C’est une anomalie constitutionnelle liée à un développement mammaire insuffisant au cours de la puberté. Elle est le plus souvent bilatérale. Le sein est complet mais insuffisamment développé. L’absence d’augmentation du volume des seins après 19 ans permet sur deux examens successifs d’affirmer que sa taille est définitive (2). Il est classique de les différencier en trois stades (3) :

  • Hypoplasie mineure ou relative : le sein paraît trop petit par rapport à la morphologie thoracique et à la taille de la patiente
  • Hypoplasie modérée : les seins sont franchement plus petits et paraissent dysmorphiques
  • Hypoplasie majeure : la glande mammaire est présente mais ne donne quasiment aucun volume mammaire

Le traitement d’une hypoplasie mammaire consiste en une augmentation mammaire par implants mammaires ou par transfert de graisse mammaire.

HYPOTROPHIE MAMMAIRE

L’hypotrophie mammaire se définit comme une diminution secondaire du volume mammaire (1). Le traitement consiste en une augmentation mammaire par prothèses mammaires ou par injection de graisse dans les seins.

PTOSE MAMMAIRE

La ptose mammaire, quel que soit le volume de la glande, est un mécanisme physiologique du fait de l’orthostatisme (4). La définition générale de la ptose en médecine se définit comme « le déplacement d’un viscère par suite du relâchement de ses moyens de fixité » (4). La ptose mammaire est la position trop basse du sein par rapport à sa base d’insertion normale sur le thorax. La définition de la ptose mammaire est variable en fonction des auteurs :

  • le déplacement du mamelon en bas et en dehors (5)
  • la chute de la glande par rapport au sillon sous-mammaire (6)
  • la chute du pôle inférieur du sein par rapport au sillon sous-mammaire (7)
  • la fermeture de l’angle thoraco-mammaire (8).

Plus d’informations sur la chirurgie de la ptose mammaire: mastopexie.

Références

1. Bricout, N. Chirurgie du sein: Springer-Verlag, 1992.
2. Delguete-Lardiere, S., Monceau, E., Routiot, T., et al. Pathologies mammaires de l’adolescente. In Elsevier (Ed.), Encyclopédie Médico-Chirurgicale. Gynécologie, 2007.
3. Petoin, D. S. Disgrâces et malformations du sein. In Elsevier (Ed.), Encyclopédie Médico-Chirurgicale, Gynecologie, 1997. Pp. 811-A-810.
4. Flageul, G., Gholam, D. Ptose mammaire. Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique. Banzet P et Servant JM: Medecine-Sciences, Flammarion, 1992. Pp. 775-785.
5. Dufourmentel, C., Mouly, R. Chirurgie Plastique: Paris : Flammarion, 1959.
6. Regnault, P. Breast ptosis. Definition and treatment. Clin Plast Surg 3: 193-203, 1976.
7. Lalardrie, J., Jouglard, J. P. Chirurgie plastique du sein: Paris Masson, 1974.
8. Reynaud, J. P., Tassin, X. [Past, present and...future of breast implants]. Ann Chir Plast Esthet 48: 389-398, 2003.


Articles relatifs :

Tags :

© Docteur Médard de Chardon - Chirurgie esthétique et reconstructrice - 101 rue d'Antibes, Cannes, France - Téléphone : +33 (0)4 93 68 86 68